Anytune practice app

Just a quick post to share with you an app that I find wonderful and quite helpful for us musicians. It is called “Anytune” and exists in both a free and a paid version. With it one is able to slow down, loop and select passages of music for practice. It is great for learning songs, parts and melodies. Unfortunately it is only for OS platforms (Mac, Ipad, Iphone). But for those who possess one or other of Apple’s products, I strongly advise you to try it out.

L’Introduction à La Théorie et des Jeux Musicaux

Je vous propose quelques sites gratuits qui peuvent vous aider à mieux comprendre les éléments de base de solfège. J’inclus aussi des sites de jeux musicaux de l’écoute – “ear training.” Trois sont en anglais , les autres trois en français. J’espère que vous les trouviez utiles.

http://www.earbeater.com

http://www.sonicfit.com

http://www.apprendrelesolfege.com/exercices-rythmiques

http://www.musictheory.net/lessons

http://www.solfego.fr

http://www.musiclic.com/solfege.asp

Éléments de notation musicale

La notation musicale sera vue dans le chapitre suivant. Nous avons choisi de présenter le cœur de la musique — la constitution des mélodies, des harmonies — avant la notation formelle, puisque la notation a été créée pour servir ces mélodies et harmonies. Mais nous avons toutefois besoin d’un certain nombre d’éléments de notation pour présenter les gammes et intervalles.

Note
Une note représente la hauteur et la durée d’un son ; il s’agit d’une figure ronde, de couleur noire ou blanche, avec ou sans hampe, qui est placée sur une portée (voir ci-après). Plus la note est haute, plus le son est aigu. Comme la valeur rythmique ne nous intéresse pas, nous utiliserons ici toujours des « noires » (note de couleur noire avec une hampe simple) ou des « rondes » (note de couleur blanche sans hampe).
Les notes sont appelées : do (ou ut), mifasolla et si. Ces noms ont été donnés par Guido d’Arezzo et sont les premières lettres des 7 vers de la première strophe de l’Hymne de Saint-Jean Baptiste, un chant grégorien latin. Auparavant, on utilisait des lettres — de A pour la à G pour sol, système encore utilisé par les anglo-saxons.
Portée
La portée est un ensemble de cinq lignes, qui sert à repérer la hauteur d’une note. La note peut être sur une ligne ou sur un interligne (entre deux lignes). La première ligne est la ligne du bas, la cinquième ligne est la ligne du haut.
Si une note est trop aiguë ou trop grave pour être représentée sur la portée, on utilise des lignes supplémentaires.
Clef
La clef est un symbole placé en début de ligne qui sert à donner la référence de la hauteur. La clef de sol            
15px-GClef.svg
indique que la note située sur la deuxième ligne est un sol. La clef de fa   18px-FClef.svg  indique que la note située sur la quatrième ligne est un fa.
Altération
Une altération est un signe placé devant la note et qui sert à augmenter ou diminuer la hauteur du son. Le dièse, noté ♯, rend la note plus aiguë, le bémol, noté ♭, rend la note plus grave, et le bécarre, noté ♮, annule une altération. Il existe aussi le double-dièse, noté ♯♯ ou DoubleSharp.svg, et le double-bémol noté ♭♭.
La correspondance entre les figures et le nom des notes est donc :
Image